Rechercher
  • Antoine BonnefilleRoualet

"Le risque fait partie de mon métier..."

Adrien Dos Santos est l'un de nos plus fidèles compagnons de route chez BAP. En 2019, il a même était décoré par Facebook, qui lui a remis la médaille de "Super Fan" BAP. Une mention qui nous réchauffe le coeur tant il est important pour nous d'être soutenu...

De plus, il a fait le choix en 2020, de courir intégralement au profit de notre action, un gage de solidarité supplémentaire à l'engagement quotidien qu'il met en oeuvre au travers de son métier. (Article ici)


Vosgien de naissance, Adrien a dédié sa vie professionnelle au secours de personnes via le métier de Pompier. Après avoir réalisé une grande partie de sa carrière chez les Pompiers de Paris, il est rentré en famille au bercail, non loin d'Epinal (Vosges). Un retour aux sources qui lui permet aujourd'hui de vivre près des siens et de pratiquer pleinement sa discipline sportive en milieu naturel.


En 2019, Adrien s'est rapproché de nous afin d'exposer très clairement son envie et son besoin d'investissement au sein de notre structure. Nous avons pris soin d'échanger longuement avec lui et ensemble, nous avons décidé d'initier la mise en place d'un futur référencement BAP au CHU de Nancy (Tour de France). Il prendra donc très prochainement les reines des futures interventions auprès des enfants hospitalisés de sa région.


Mais au-delà de son engagement sportif et solidaire, Adrien fait partie de ceux qui oeuvrent chaque jour "au front". Son quotidien professionnel a basculé depuis l'arrivée du Covid_19, ci-dessous, il en expose quelques bribes dans un entretien rapide mais efficace...


- Ton travail a-t-il changé depuis l’arrivée du Covid ?


Oui, le visage de nos interventions a considérablement changé, ces dernières sont moins nombreuses en raison du confinement mais très différentes puisque liées au Covid. Cela nous impose de nouveaux protocoles, de nouvelles protections, des gestes spécifiques et une relation différente avec les victimes mais également entre collègues, en raison de la distanciation sociale.


- As-tu des craintes à titre professionnel et personnel ?


Non, le risque fait partie de notre métier, notre mission est avant tout de secourir la population. Nous mettons en oeuvre quotidiennement et à chaque instant, tout ce qui peut nous protéger, nous et notre entourage.


- Quel est ton regard sur ce virus ? 


Je suis de nature positive et je pense que si chacun respecte les règles, nous en sortirons victorieux. Mais au-delà de ça, j'ai surtout une pensée quotidienne pour les populations qui n'ont pas la chance de vivre le confinement dans des conditions de confort qui sont les nôtres.

- Toi qui est sur le terrain, les médias sont-ils justes à propos de la situation ? 


Oui, je pense "sans être alarmiste", que nous sommes face à une situation inédite. Delà, il est important que chacun puisse avoir accès à l'information afin de mesurer l'impact que ce virus a sur nos santés. La population mondiale souffre et chacun doit tenir un rôle important et précis dans ce combat contre la propagation.


- As-tu un message à faire passer aux gens comme nous ? 


J'espère qu'il y aura un avant et un après. Nous observons que les comportements de chacun changent lorsque la peur intervient. De nouveaux liens se tissent et chacun perçoit son environnement différemment, les gens se tournent d'avantage vers leurs voisins et les initiatives locales.

J'aimerais vraiment que personne n'oublie par où nous sommes passés une fois le virus maîtrisé. Que chacun continue dans cette dynamique locale, proche de ceux qui nous entourent et qui nous font vivre aussi. Consommer et vivre local, est une démarche qui a beaucoup de sens et de valeur pour moi, mais c'est aussi un devoir citoyen... 


Du reste, je vous supplie de respecter les règles et autres gestes pouvant faire barrière, profitez de cette parenthèse et fixez-vous de nouveaux objectifs pour un futur meilleur...


A bientôt sur les sentiers ;-)


Adrien Dos Santos (ambassadeurs BAP et futurs intervenants sur Nancy)




513 vues

© 2019 par Baskets aux Pieds - Foundation. Créé avec Wix.com