Rechercher
  • Antoine BonnefilleRoualet

Sébastien Camus s'engage baskets aux pieds !

Mis à jour : mars 24

Voilà bien des années que nous nous connaissons et bien des années, que nous partageons sur nos vies de façon régulière ! Du trail-running en passant par nos vies professionnelles et nos familles respectives, cette amitié ne manque pas d'instants magiques... Un partage simple, unique, sincère et salvateur, qui s'entretient inconsciemment au fil du temps et des envies que nous ressentons.


J'aime penser que l'amitié est une émotion à part entière, qui s'apparente fortement à de l'Amour. Un homme, une femme, deux hommes, deux femmes... Il n'y a pas de règles, c'est le corps lié à l'esprit qui commande sous l'égide de nos atomes crochus ! Inutile de forcer le destin, chaque rencontre est évidente ou ne l'est pas, mieux vaut 1 ami solide, que 1000 copains incertains... (cette tournure de phrase me fait penser à un film.... :)


Bref, la Camus Family, c'est un partage bien au-delà d'une simple rencontre ! A l'époque de mes premiers pas face caméra chez Montagne TV dans le magazine "Trail Référence", j'avais eu l'occasion de tirer un premier portrait rapide de Sébastien.

Un moment d'échange singulier mais bien trop court, qui me poussait quelques années plus tard à revenir au coeur du Mercantour pour mettre en lumière son mode de vie et sa pratique sportive quotidienne avec son frère...


Une découverte intensive du Mercantour , dans laquelle nous tissions sans le savoir, une amitié aux fortes valeurs, régies par l'humour, la bienveillance, le partage et l'effort.


Depuis et avec les années, notre pratique sportive ainsi que l'amour de nos montagnes, nous réunissent régulièrement. Bon, j'avoue que la famille Camus traine plus dans nos montagnes, que nous dans les leurs. Mais qu'importe, une fois de plus, l'essentiel réside dans le partage.


Et puis, il y a le téléphone ! Vous savez, cet outil de communication devenu indispensable pour tout un chacun souhaitant se rendre disponible et à l'écoute. Nous n'en faisons pas toujours le meilleur des usages, mais au moins, il a le mérite de conserver une proximité.

De ce fait, nous échangeons et si et là, de la blague pourrave à la photo du jour et en terminant toujours par "bon, et toi ? Aurélie, les enfants, la famille ? ça roule ?"


Connaissez-vous la différence entre un "ami" et un "copain" ? Chacun voit midi à sa porte mais nous serions curieux de connaitre vos définitions... (En commentaire ci-dessous)


Bref, je précise tout ça afin d'introduire la suite de l'histoire puisqu'au-delà de cette relation amicale, il y a aussi ce qu'on appelle "le soutien", ce mot indéfectible qui pour moi, caractérise "l'amitié" à proprement dit.

Mais le débat n'est pas là, il y a quelques mois je m'entretenais comme souvent avec Seb par téléphone, et notre conversation tournait comme très souvent, sur le Monde actuel qui nous entoure et dans lequel nous vivons...

Un très vaste sujet sur lequel bizarrement, nos émotions se bousculent entre haine, tristesse, colère, etc...


Et puis au milieu de tout ça, il y a "Baskets aux Pieds-Foundation", la seule, l'unique... Vecteur de bienfaisance, d'amour et de partage. Celle qui fait entrer un vent de liberté à l'hôpital mais qui n'oublie jamais que rien n'est gagné et que c'est tous ensemble, que nous devons nous battre... (d'où notre communauté dont vous faites partie)

Au fil de notre échange sur le sujet, je lui confie que rien n'est simple mais que tout est beau. Que les enfants sont malades mais qu'ils se battent avec conviction. Que le chemin de la guérison est difficile mais qu'ils croient fort en une victoire qui sera ô combien méritée...


Dans le paragraphe que je viens d'évoquer ci-dessus, ne trouvez-vous pas que nombreux sont les parallèles avec la course à pied ?


Pour le coureur du Team Garmin Adventure / Columbia, ce fut comme une évidence... Ce tableau que je venais de lui peindre était similaire (dans une autre mesure), à celui de ses nombreuses émotions vécues en tant que sportif et humain à part entière.

De là et pour lui, une connexion évidente pouvait et devait être faite. De plus, papa de 2 petits bonhommes, la projection paternelle et protectrice le poussait de manière inconsciente vers nous, car l'instinct raisonne au-delà de la conscience...


C'est ainsi et tout naturellement, qu'il a donc souhaité investir son image, son temps et aussi, une partie de son argent, dans le projet solidaire Baskets aux Pieds.

Une aubaine pour nous car nous avions en tête, avec le temps, de faire rayonner notre action via une team de sportifs reconnus, partageant des valeurs communes aux nôtres et pouvant se servir d'un vécu dans le haut-niveau, pour accompagner, soulager et faire rêver, ceux qui en ont besoin...


Nous sommes donc très fiers qu'il prenne soin de s'associer à nos cotés, au coeur de cette grande aventure solidaire. Le sport est un vecteur aux mille et une valeurs, et c'est à nous d'en tirer chaque ficelle pour fédérer avec conscience, respect et humanisme.

De plus et gardez-le pour vous, mais on me dit dans l'oreillette qu'il ne serait pas impossible prochainement, qu'un team élite tout entier, s'investisse chez BAP ! Affaire à suivre...


D'ici là, nous tenons aussi au travers de ces écrits, à le remercier chaleureusement du fond du coeur. Et espérons (même si nous n'en doutons pas une seconde), que ce qu'il est en tant qu'Homme, raisonnera en chacun de nous comme une note d'espoir et d'engagement...


Pour le suivre c'est ici et/ou le découvrir, c'est


Antoine Bonnefille-Roualet


Photo : Ben Becker - UTMB 2019




0 vue
 

© 2019 par Baskets aux Pieds - Foundation. Créé avec Wix.com